Saint-Pierre

Baie de Saint Pierre

Visiter: Les choses à voir ou faire

Installée au pied de la Montagne Pelée, au creux d'une magnifique baie bordée d'une longue plage de sable gris, la ville de Saint Pierre est située tout au nord de la Martinique sur la côte caraïbe. C'est ici, en 1635, plus d'un siècle après la découverte de l'île par Christophe Colomb, que Pierre Belaim d'Esnambuc débarque pour fonder une colonie et revendiquer la terre au nom du Royaume de France. Le lieu du débarquement est choisi pour le calme et la profondeur des eaux facilitant grandement l'approche des navires. Un fortin est construit et un petit bourg se forme rapidement mais les indiens caraïbes mènent la vie dure aux nouveaux arrivants dès les premières années et près de 700 hommes en arme sont nécessaires en 1638 pour repousser leurs assauts. Les indiens sont définitivement chassés de l'île en 1658 et la bourgade se développe véritablement à partir du début du XVIIIème. En l'espace de quelques décades Saint Pierre devient en effet un important port de commerce, peut être le plus actif des Antilles, et la ville prospère. On achète et vend ici du sucre, du cacao, du café, du coton mais aussi des esclaves, arrivant d'Afrique par milliers pour travailler dans les champs de canne. Dès la fin du XVIIIème siècle une vraie bourgeoisie se constitue et la ville s'embellit avec la construction de maisons cossues et d'un immense théâtre où se jouent de nombreuses pièces. Au XIXème siècle on parle de "Petit Paris" pour désigner la cité martiniquaise qui s'impose comme la capitale culturelle des Antilles. A l'aube du XXème siècle l'économie est florissante. Pour preuve on dénombre à l'époque pas moins d'une trentaine de distilleries sur le territoire de la commune. Le 8 Mai 1902, au petit matin, l'éruption explosive de la Montagne Pelée rase la totalité de la ville en quelques minutes, tuant au passage tous ses habitants - Soit plus de 28,000 pierrotins. Emportée par une nuée ardente, la "Perle des Antilles" n'existe plus. Il faut attendre quelques années pour que l'on commence à reconstruire parmi les décombres mais une nouvelle éruption du volcan en 1929 décourage les initiatives. Malgré les importants efforts entrepris depuis 1950 pour redonner un certain élan à la ville, l'économie reste moribonde et la pêche et le tourisme constituent à ce jour pratiquement les seules ressources du lieu. De nombreux vestiges du passé glorieux de Saint Pierre sont encore visibles et visitables: L'ancienne prison avec le cachot de Cyparis (l'un des seuls survivants), l'ancienne église du Fort, l'Habitation Levassor, l'ancien théâtre, ... Outre la visite des ruines on pourra aussi se rendre au Musée Franck Perret pour sa collection de photos de l'âge d'or de la ville. Parmi les autres choses à voir sur place on citera le Centre de Découverte des Sciences de la Terre pour en apprendre plus sur le volcan et ses humeurs ou encore le très agréable Domaine de la Distillerie Depaz. Les plongeurs trouveront dans la baie, à quelques mètres du rivage, un terrain d'exploration unique avec les épaves d'une quinzaine de navires coulés lors de la catastrophe. Enfin les randonneurs n'auront que quelques kilomètres à faire pour rejoindre le départ du sentier de la Grande Savane qui monte vers le sommet de la Montagne Pelée.

Office de tourisme

Adresse: Rue Victor Hugo - Tel: 05 96 78 34 05 - Site - Autres sources d'infos: Page Wikipédia

Pour plus d'informations prenez directement contact avec l'office de tourisme:

Notre avis sur saint-Pierre

Carte Saint-Pierre

Intérêt touristique: 5/5
Saint Pierre compte assurément parmi les visites à faire lors d'un séjour en Martinique. Certes l'animation y est limitée et les bars et restaurants ne sont pas légion mais l'histoire de la ville, le calme de ses rues et ruelles souvent vides et la présence imposante du volcan tout proche confèrent au lieu une atmosphère très particulière de cité dans l'expectative... Le mieux est de voir le Musée Franck Perret avant d'arpenter les ruines - Cela rend leur visite d'autant plus impressionnante quand on réalise ensuite de visu l'ampleur du désastre. Les plongeurs confirmés seront ravis, le spot est sans conteste l'un des plus riches des Antilles. Pour se rafraichir on pourra se baigner dans la baie ou opter pour la jolie plage de l'Anse Turin, chère à Gauguin, juste au sud du bourg.

Visiter la Martinique

Sélectionnez la commune de votre choix pour connaitre les choses à voir ou faire et organiser votre visite.